Ha un Voyage à Las VegasÉtape incontournable lors d’un road trip dans l’ouest américain, est une ville qui divise, mais qu’on l’aime ou qu’on la déteste il est certain que « Sin city » (la ville du pêché) est une ville d’un autre monde, bâtie en plein milieu du désert de Mojave et qui ne peut laisser indifférent. Du château fort de l’Excalibur Hôtel qui semble tout droit sorti de l’imagination d’un féru d’architecture médiévale de 10 ans et demi et qui ferait sans doute la fierté du roi Arthur (si si), à la Pyramide noire du Luxor Hôtel et de son Sphinx projetant des faisceaux lumineux une fois la nuit tombée pour guider les ovnis de la zone 51 vers leur terre promise, en passant par les terribles batailles navales entre pirates du Treasure Island Hôtel (qui ferait sans doute, lui aussi, la fierté de l’éminent écrivain Robert Louis Stevenson) et aux quotidiennes éruptions volcaniques du Mirage Hôtel, il semblerait que Las Vegas ait été imaginée à partir d’une série de contes pour enfants… avec quelques « légers » éléments ajoutés de ci de là afin de rendre ce cocktail un tantinet plus distrayant pour les adultes.

Que voir et que faire à Las Vegas ?

Parce qu’au-delà d’être un parc d’attraction à ciel ouvert où l’on peut, sur une surface d’environ 1,8 miles correspondant au célèbre Strip, nager avec des requins, faire un tour de montagnes russes les yeux dans les yeux avec la statue de la liberté, monter sur la grande roue la plus haute du mondesauter à l’élastique depuis la Stratosphère, danser au milieu des clowns, faire un tour de gondole à Venise, siroter un café au pied de la tour Eiffel, reprends son souffle, acheter un pin’s de Las Vegas les yeux rivés sur la fontaine de Trevi, garer sa Chevrolet aux pieds d’un sphinx, assister à une éruption volcanique en mangeant un cornet glacé parfum vanille (ou fraise c’est selon les goûts), … et j’en passe et des meilleurs, (où en étais-je ? Ha oui, au-delà de TOUT CELA) Las Vegas est avant tout une des capitales mondiale des jeux d’argent. D’ailleurs, la majorité des endroits dans lesquels vous pouvez faire toutes les activités citées précédemment disposent de leur propre casino. Amateurs de Black Jack, de Poker, de roulette et de machines à sous plus déjantées les unes que les autres, vous voilà au paradis (ou en enfer, ça dépend si l’on est dans une bonne passe ou non), et vous pouvez compter sur le personnel du casino pour vous encourager à vivre votre passion jusqu’au bout de la nuit.

Las Vegas c’est aussi les shows et les spectacles, avec pour vitrine principale la célèbre troupe du Cirque du Soleil qui propose pas moins de 7 spectacles différents en fonction des saisons. Sans nul doute, l’un des incontournables lors d’un séjour dans celle que l’on surnomme « The entertainment Capital of the World » (la capitale mondiale du divertissement).

Les incontournables de Las Vegas :

Mais, il serait réducteur de considérer que Las Vegas ne se résume qu’à une simple artère bordées de casinos et de centres commerciaux, la ville comporte d’autres centres d’intérêts. Fremont Street par exemple, qui, malgré son côté assez glauque, avec ses spectacles de rue mettant souvent en scène des nains et avec ses strip teaseuse qui déambulent et vous alpaguent pour vous conduire dans les plus anciens casinos de la ville, est un endroit d’où se dégage une ambiance festive assez particulière qui contraste complètement avec le côté bling bling du strip.

Pour ceux qui chercheraient à tirer un enrichissement culturel quelconque de leur visite dans la capitale du Nevada (oui oui c’est possible), il existe quelques musées dignes d’intérêt : le Mob Museum qui retrace l’histoire du combat contre le crime organisé à travers une exposition de 3 700m² et le Neon Museum (plus excentré) qui permet de découvrir l’histoire de Las Vegas à travers des enseignes de casinos d’une autre époque. Il en existe d’autres mais à moins de séjourner longtemps à Las Vegas on peut tout à fait envisager de ne pas y mettre les pieds

Découvrir les alentours lors de votre voyage à Las Vegas

Pour ceux que les néons, la foule et les tapeurs de cartes (oui les tapeurs de cartes, ces gens situés aux abords des casinos et des clubs du strip-tease qui font claquer leurs cartes sous votre nez afin d’attirer votre attention) fatiguent, il existe quelques échappatoires à l’extérieur de la ville.  Le Red Rock Canyon Conservation Area à quelques miles à l’ouest de la ville, où vous pourrez découvrir une succession de parois de grés aux tons ocres mesurant jusqu’à 1000 mètres de haut ainsi que des pétroglyphes révélant une occupation amérindienne datant de la préhistoire. Et pour ceux qui seraient prêt à faire un peu plus de route, le site naturel incontournable (en dehors de la Death valley) à voir se nomme la Valley of Fire (ou vallée du feu). Située à environ 1h de route à l’est de la ville ce parc offre des paysages incroyables, de rochers en grès aux couleurs flamboyantes et aux formes intrigantes (Elephant Rock pour citer le plus célèbre) et de nombreux pétroglyphes accessibles via de petits chemins de randonnées.

Pour les passionnés de barrages, le barrage du Hoover Dam peut être également une possibilité d’excursion au départ de Las Vegas, pour les autres (ceux qui ne sont pas passionnés par les barrages), c’est tout à fait dispensable. Pour finir, pour ceux qui souhaiteraient faire de réelles bonnes affaires en matière de shopping (car acheter dans les boutiques de luxe  les centres commerciaux situés dans les casinos-hôtels n’est pas une bonne affaire), il existe au nord et au sud de nombreux Premium Outlets où vous pourrez probablement trouver des vêtements à prix dégriffés des plus célèbres marques américaines.